VLADIMIR SICHOV

Né le 23 octobre 1945 à Kazan, capitale de la République Tatar, Vladimir Sichov suit des études d’ingénieur radio. S’il débute la photographie en 1965, il exerce d’abord en tant qu’ingénieur à Baïkonour, le centre spatial de l’URSS, de 1970 à 1971. En 1975, il devient photographe professionnel à Moscou. De là, il côtoie le milieu artistique russe et expose les oeuvres de ses amis peintres non-confiormistes. Il part pour la France en 1979. Il s’agit d’ailleurs du premier photographe soviétique a quitter l’URSS avec ses archives.

Moscow, USSR, 1972-1979.
Moscow, USSR, 1972-1979.

Dès son arrivée à Paris, ses photographies en noir et blanc rencontrent un succès est fulgurant : la presse mondiale publie ses reportages sur la vie quotidienne en URSS ; il rencontre Helmut Newton, qui le présente à Vogue avec qui il a collaboré deux années ; ses clichés sont publiés dans Paris Match, Stern ou encore Life… La capitale lui ouvre les portes de la célébrité. Photographe de rue, d’histoire et de mode, il a également réalisé un ensemble de portraits d’artistes Est-Ouest depuis le milieu des années 1960.

L’appareil photo de Vladimir Sichov ne mentait jamais. Dans ses images de la vie en Union soviétique, les soldats avaient parfois leurs tuniques déboutonné; champs ont parfois été labouré avec des chevaux, des machines non modernes; citoyens souvent n’a pas l’air prospère. fonctionnaires soviétiques étaient mécontents à ce sujet et fait en sorte que Sichov n’a pas pu obtenir de telles photographies publiées dans son propre pays. Alors il laborieusement clandestinement 180.000 négatifs de « vrais gens, des situations réelles» via des amis et des diplomates occidentaux.

PRINCIPALES EXPOSITIONS ET RÉCOMPENSES

2018⎮  De l’époque soviétique jusqu’aux grands couturiers, Musée de la Photographie Rosfoto

2017⎮Entrée de photographies dans les collections du Musée Russe de Saint-Pétersbourg

Portraits à la croisée des siècles, Galerie de Buci, Paris

2016Songes citadins – Hommage à Paris, La Palette russe, Alliance française, Paris

Est-Ouest, galerie de Buci, Paris

2015 Les Grands Couturiers, Galerie de Buci, Paris

2014Keith Haring et le 25e anniversaire de la chute du Mur de Berlin, Galerie de Buci, Paris

2013⎮L’Amour dans tous ses états, librairie-galerie Les Mots à la Bouche, Paris

2012⎮Photographies de stars, à l’occasion du Festival du cinéma américain de Deauville, RGalerie, Trouville-sur-Mer

Sept artistes Russes à Paris : les Couleurs et les Lettres, Orangerie du Sénat, Paris

2010⎮Le portrait d’artiste et le regard non-conformiste, galerie Ruskiy Mir, Paris

Nostalgie soviétique, images d’une époque oubliée, galerie du Square, Paris

2009⎮ Les Hommes et les villes, Galerie Ruskiy Mir, Paris

2001⎮Le portrait d’artiste et le regard non-conformiste, galerie Ruskiy, Paris

Pour toutes questions concernant les oeuvres disponibles à la galerie, contactez-nous.

Publicité
%d blogueurs aiment cette page :