Françoise BONGARD

FullSizeRender - Copie - Copielogo-officiel-galeries-musees-new-sm Françoise Bongard

Son univers pictural s’oriente autour d’une figuration libre qui cherche à suggérer le caractère mouvant parallèlement immuable qui émane de la nature. Ses atmosphères récentes, enveloppant sensiblement le paysage, lui permettent de traduire une appréhension à la fois positive de l’espace, de la nature et de ses mystères, fixés dans leur beauté naturelle, faisant de chaque œuvre, un espace propice à la contemplation.

Illustratrice dans la presse et l’édition, Françoise Bongard est une artiste peintre française. Ses œuvres picturales représentaient au départ des personnages imaginaires au caractère littéraire, en lien avec son travail d’illustratrice. Depuis 2007, son travail se concentre sur la réalisation de toiles figurants des espaces naturels.dsc_1411

Les œuvres de Françoise Bongard présentent des mondes imaginaires chargés d’une mystérieuse aura. A la fois sombres et lumineux, ils sont emplis par une brume recouvrant la nature afin de mieux la dévoiler. La peintre montre le caractère mouvant qui se dégage de ces espaces : la forêt, pleine de vie, communique ainsi avec le spectateur. La profondeur des paysages permet au regard de s’échapper au loin, l’objet de l’œuvre devenant alors l’espace, permettant une réelle contemplation

13

Françoise Bongard est peintre et écrivain. Elle est née à Villemomble en 1955.

Elle intègre l’école des Arts Appliqués Duperré de Paris, rue du Petithouares, dans le 3e arrondissement à l’âge de 14 ans. Elle étudie différentes techniques picturaleaube bleues, le modèle vivant et la bande dessinée. Elle se spécialise, en seconde année, dans le dessin et la peinture à l’huile. Très attachée au métier, elle développe une œuvre où le savoir-faire, contraignant, lui permet d’accéder à une liberté jubilatoire. A travers ses sanguines, ses fusains et ses peintures à l’huile, à la facture fluide et délicate, elle rejoint la dimension poétique des sujets qu’elle peint initialement : portrait, nature morte, et paysage.

 

FullSizeRender_5

Parfois, la mystérieuse forêt cède sa place au majestueux ciel, qui donne son titre à l’exposition. A la manière des peintres hollandais du XVIIe siècle, la ligne d’horizon est extrêmement basse, l’artiste lui attachant alors toute son importance afin de révéler au mieux sa beauté. Par leurs couleurs et leurs teintes, les nuages dévoilent leur ambivalence : pourraient-ils menacer l’apparente sérénité du paysage, sommes-nous avant ou après la tempête ? Une chose est certaine, l’Homme s’efface devant ces paysages infinis.

Pendant une vingtaine d’années, elle est illustratrice, dans la presse et l’édition. Parallèlement, elle exerce son métier de peintre et exposant à Paris et en province : Galerie Comparaison rue du Faubourg St Honoré, Galerie Mouvances place des Vosges à Paris, Galerie Eric Chesnais à Alençon, notamment. En 2007, sa palette et sa peinture, jusqu’alors dévouée à des figures imaginaires au caractère littéraire, se transforment. Elle peint des paysages qu’elle donne à voir en profondeur, à partir de perspectives linéaires, traditionnelles et atmosphériques qui permettent au regard de s’échapper au-delà de tous les horizons. L’espace entre les choses devient le sujet qui se libère en demies-teintes.

14

19 séptembre 2016  – La Tour de la Vierge à la village d’Azerbaidjan à Paris    http://www.i-tourisme.fr/village-dazerbaidjan-les-remparts-de-la-vieille-ville-de-bakou-au-coeur-de-paris/

TOUR DE LA VIERGE / QIZ QALASI  – Festival International d’Art. Le Festival International d’Art « Qiz Qalasi » vise à populariser, à l’échelle mondiale, le plus ancien, mystérieux et précieux monument d’Azerbaïdjan, la Tour de la Vierge. Localisé dans l’enceinte d’Ichericheher  (ancienne cité fortifiée de Bakou), cet édifice est le symbole de la Terre de Feu et un site répertorié dans la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Lancé en 2010, le Festival International d’Art « Qiz Qalasi » fût, durant des années, un réel succès. Plus d’une quarantaine d’artistes de renom de différents pays du monde ont participé aux précédents festivals. En décorant des maquettes de la Tour de la Vierge dans leur propre style national, ces artistes ont ainsi créé des œuvres reflétant la synthèse et l’échange mutuel de différentes cultures et traditions.