FRANÇOISE BONGARD

Née en 1955 à Villemomble (Île-de-France), Françoise Bongard est peintre, écrivaine et illustratrice dans la presse et l’édition. C’est au jeune âge de 14 ans qu’elle intègre l’école des Arts Appliqués Duperré de Paris, où elle y étudie différentes techniques picturales, dont le modèle vivant et la bande dessinée. Elle se spécialise, en seconde année, dans le dessin et la peinture à l’huile. Très attachée au métier, elle développe une œuvre où le savoir-faire, contraignant, lui permet d’accéder à une liberté jubilatoire. À travers ses sanguines, ses fusains et ses peintures à l’huile, à la facture fluide et délicate, elle rejoint la dimension poétique des sujets qu’elle peint initialement : portrait, nature morte, et paysage. Depuis 2007, son travail se concentre sur la réalisation de toiles figurants des espaces naturels.

Soir orange, huile sur toile, 60 x 30 cm

Les œuvres de Françoise Bongard présentent des mondes imaginaires chargés d’une mystérieuse aura. À la fois sombres et lumineux, ils sont emplis par une brume recouvrant la nature afin de mieux la dévoiler. La peintre montre le caractère mouvant qui se dégage de ces espaces : la forêt, pleine de vie, communique ainsi avec le spectateur. La profondeur des paysages permet au regard de s’échapper au loin, l’objet de l’œuvre devenant alors l’espace, permettant une réelle contemplation.

Son univers pictural s’oriente autour d’une figuration libre qui cherche à suggérer le caractère mouvant parallèlement immuable qui émane de la nature. Ses atmosphères récentes, enveloppant sensiblement le paysage, lui permettent de traduire une appréhension à la fois positive de l’espace, de la nature et de ses mystères, fixés dans leur beauté naturelle, faisant de chaque œuvre, un espace propice à la contemplation.

Clarté, huile sur toile, 100 x 80 cm

Parfois, la mystérieuse forêt cède sa place au majestueux ciel, qui donne son titre à l’exposition. À la manière des peintres hollandais du XVIIe siècle, la ligne d’horizon est extrêmement basse, l’artiste lui attachant alors toute son importance afin de révéler au mieux sa beauté. Par leurs couleurs et leurs teintes, les nuages dévoilent leur ambivalence : pourraient-ils menacer l’apparente sérénité du paysage, sommes-nous avant ou après la tempête ? Une chose est certaine, l’Homme s’efface devant ces paysages infinis.

Pleine lune, huile sur toile, 80 x 90 cm

PRINCIPALES EXPOSITIONS

2021⎮ Galerie de Buci, Paris

Salle d’Exposition Béatrice Hodent de Broutelles, Mairie du 7e, Paris

Galerie Francis Barlier, Paris

2017⎮Ciels, Galerie de Buci, Paris

2013⎮Galerie L’Oeil du Prince, Paris

2009⎮Galerie Chesnais, Alençon

Galerie Mouvances, Paris

2002⎮Atelier Giacometti, Paris

Galerie Art Comparaison, Paris et La Baule

Visitez le site web de l’artiste pour plus d’information.

Pour toutes questions concernant les oeuvres disponibles à la galerie, contactez-nous.

Publicité
%d blogueurs aiment cette page :